750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La masse du pain qui lève c'est la magie d'une alchimie millénaire qui donne envie de chercher l'origine, les gouts lointains des hommes qui savait encore vivre. essayer de sortir du vortex de la bêtise humaine, c'est aussi cuisiner et faire plaisir, l'école de la vie au quotidien dans ce blog sans prétentions.

Lis fritulis

 

Lis fritulis

cuisine 1345

Lis fritulis, sont des beignets typiques de carnaval comme i crostui  que j’ai mis sur l’article hier.

C’est ne rien d’autre que des beignets propres à une zone particulière d’Italie, on les appelle aussi : frittole, frittelle, fritoe.

Ma recette viens toujours du carnet de mamma, comme j’ai disait les souvenirs d’enfance sont un mirage, et si l’on aime cuisiner  ils sont un challenge de taille pour nôtre palais.

Pour moi ce gâteau est très difficile à réaliser, parce que il faut faire des gros beignets et les frire dans l’huile pas trop chaude, c’est la difficulté, les premiers que j’ai frit ils sont partis à la poubelle, trop crus à l’intérieur, les deuxièmes trop cuits à l’extérieur.

Bref pas facile de métriser l’huile, une fois trouvé le bon moyenne ça va, c’est vraie que avec une friteuse électrique avec thermostat ça devrait être plus facile.

Par fois je me demande comme nôtres mères et grandes mères arrivaient à cuisiner aussi bien sans avoir besoin de tous ces technologies d’aujourd’hui, n’est pas ?

Ingrédients pour une vingtaine de fritulis  

3oeufs

2 cuillères à soupe de sucre par œuf plus une

Une pincée de sel

Une pomme rapée

Le zest et le jus d’une orange

Levure chimique

Une bonne poignée des pignons de pin

Une bonne poignée de raisins secs

Une gorgée de grappa ou autre alcool (mais la grappa selon moi est primordiale)

½ verre de vin blanc

½ verre de lait

Farine

Blanchir les œufs avec le sucre et le sel.

Ajouter la pomme râpée, le zest râpé, le jus d’orange, la levure, les pignons de pin, les raisins secs préalablement mis dans la grappa, le vin et le lait.

Mélanger le tout et ajouter de la farine doucement, juste à l’obtention  d’une masse que l’on puisse prendre avec une cuillère et on faire des beignets à jeter dans l’huile.

Donc pour la farine on fait à l’œil.

Je crois que l’huile à 150° ça suffira largement mais faite un essai quand même.

cuisine 1354

cuisine 1355cuisine 1356cuisine 1346

Voilà, deux jours, deux secrets de famille, j’avoue que je me sens vidée, mais j’avais envie de partager quelque chose de spécial, et si ça n’est pas spécial !!!

A bientôt GUIDMANN  

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chaudronnette 24/02/2010 15:40


pas très light mais c'est pas grave!!!
chaudronnette$


guidmann 24/02/2010 20:14


light? mais mon blog c'est n'est pas un blog de nutritioniste ou de dieteticien voyons!!
à plus guidmann


Valérie 24/02/2010 10:24


Merci pour ces généreux partages !!!
bon mercredi, €€


guidmann 24/02/2010 20:11


un blog pour moi c'est du partage si non à qua ça serv?
merci et bonne soirée


Eliane 24/02/2010 08:44


kikou,


De la grisaille pour la semaine, mais pas sur les blogs...

que du bonheur !

je te laisse comme d'habitude un zest€ de sympathie

bonne journée


guidmann 24/02/2010 20:09


merci éliane pour ta gentilesse, tu est quelqun de très aimable au moins sur les blogs, ça se trouve que un jour en se rencontrera
ciao et merci


Soso 23/02/2010 20:00


très réussi
on dirait des pets de nonnes


guidmann 23/02/2010 20:58


si je ne me trompe pas les pets de nonne ne sont pas trop loin de l'Italie n'est pas?
merci et ciao guidmann